Une fille du Connecticut a mis à profit son séjour à l’hôpital pour aider à apaiser la peur de nombreux autres jeunes patients.

Ella Casano, aujourd’hui âgée de 12 ans, a été diagnostiquée d’une maladie auto-immune appelée thrombopénie parodiopathique idiopathique (PTI) à l’âge de sept ans.

« C’est quand son corps attaque et détruit ses propres plaquettes, ce qui la rend plus à risque de saigner ou de se blesser, plus que la plupart des gens », a confié Meg Casano, la mère d’Ella, à CNN.

En raison de sa maladie, Ella devait recevoir des perfusions IV toutes les six à huit semaines. Comme pour beaucoup de jeunes enfants et d’adultes, ce processus lui a fait peur.

« Quand j’ai eu ma première injection, j’ai été surprise et un peu intimidée par l’apparence de la quantité de tubes et d’équipement médical sur mon intraveineuse », a déclaré Ella dans un communiqué publié sur son site internet.

Ella baissa les yeux sur sa peur et proposa une solution créative pour dissimuler le médicament.

«Alors, elle a coupé un animal en peluche et a utilisé un pistolet à colle chaude pour fabriquer son tout premier Teddy Medi», a déclaré Casano.

Voyant à quel point les infirmières étaient ravies de cette idée, Ella et sa mère ont lancé le processus de brevet, de fabrication et de distribution de l’invention qu’elles ont baptisée Medi Teddy.

«Le but de Medi Teddy est de dissimuler un sac de liquide intraveineux, de médicaments ou de produits sanguins à l’enfant qui le reçoit et de fournir plutôt un visage amical à regarder!», A déclaré Casano.

Le dos de la pochette est en maille pour que les infirmiers et les médecins puissent voir l’état du médicament que le patient reçoit. Ella a établi plusieurs protocoles et les a donnés à ses infirmières pour qu’elles puissent faire des commentaires sur la façon de l’améliorer.

Elle a ensuite effectué des recherches sur les plans d’affaires à l’école pour une étude indépendante et a conçu le sien pour Medi Teddy. Avec l’aide de sa mère, ils remplissent des documents pour faire de la société un organisme à but non lucratif.

Dimanche, ils ont lancé un GoFundMe pour collecter 5 000 $ afin de pouvoir passer leur première commande de 500 unités. Jeudi, ils ont dépassé leur objectif de plus de 2 000 $.

«La réponse a été fantastique: ses infirmières ont essayé les prototypes et donné des suggestions», a déclaré Casano. «Et nous pensons que nous sommes prêts à produire un produit vraiment génial pouvant aider des centaines d’enfants. ”

Une fois que les ours sont faits, elle dit qu’ils prévoient de les donner aux enfants gratuitement.