En fait, cette dernière est une actrice (entre autre une actrice nerveuse et très convaincante), et l’objectif est de voir combien de clients choisiront réellement de réagir à ce comportement innaceptable,


Au cours de la première expérience, la réaction est plus mesurée (mais mérite toutefois des applaudissements), la situation change radicalement dans les deux prochains cas. Surtout quand la cliente affirme directement que cela ne semble pas juste que le caissier soit «handicapé» et qu’elle veut être servie par une personne «normale», toute la file se lit littéralement contre elle, avec des remarques pleines de mépris vraiment louables .