Un vieux chêne de 350 ans a été coupé pour la fabrication de barriques de vin

1066

Un chêne vieux de 350 ans vient d’être coupé pour servir à la fabrication de barriques de vin. Ces barriques serviront ainsi à bonifier des crûs d’exception. Cet arbre se trouvait en forêt de Bercé, au sud de la Sarthe. L’Office national des forêts (ONF) a déclaré que l’arbre tricentenaire mesurait 45m de haut. Il avait également une bille de tronc de 19m de hauteur et un diamètre médian de 1,07m. Cela équivaut à 17,2 m3 de bois.

Par Phillipe Blot. Le 18/02/2019

Joël Linte, responsable en Sarthe et Mayenne pour l’ONF, a indiqué :

« Les élagueurs ont mis 1h15, à 25 mètres de hauteur, juste pour retirer les premières branches qui faisaient 60 cm de diamètre. »

Les acheteurs, la tonnellerie Sylvain, de Libourne, et leurs clients pour la plupart américains, étaient présents lors de cette opération.

 

Séchage du bois pour la fabrication des barriques de vin

La tonnellerie Sylvain est une entreprise familiale à la tête d’une cinquantaine de salariés. Elle fabrique 33 000 barriques de vin par an. 70 % de cette production finit ensuite sur le marché international. Cependant, le chêne tricentenaire servira à la fabrication d’une série limitée de barriques qui porte le nom de « Collection », pour des cuvées prestigieuses. Ce vieux chêne sera découpé prochainement, mais les barriques seront fabriquées dans seulement trois ou quatre ans, car le bois doit sécher avant de pouvoir être employé.

Uniquement des chênes tricentenaires pour la série « Collection »
Par ailleurs, toute la série « Collection » utilise uniquement des chênes tricentenaires depuis 10 ans pour fabriquer les barriques de vin. Ainsi, ces dernières années, la tonnellerie Sylvain a fait l’acquisition de chênes âgés de 350 ans. Elle a notamment acheté le chêne de Colbert et le chêne de Morat, dans la forêt de Tronçais, dans l’Allier.