Est-ce que vivre sans argent à notre époque est possible?

C’est ce qu’essayent de faire des petites communautés des Pyrénées orientales. Uli Alto, Lakabe et d’autres villages ont fait ce choix, non seulement sur le plan économique, mais surtout pour un autre choix de vie. Bio, respectueux de la nature, indépendant : le village Uli Alto avec sa démarche séduisante, a tout pour plaire.

Quelque part à l’ouest des Pyrénées espagnole, il y a donc beaucoup de skouates. Skouate c’est un peu léger, on pourrait plutôt qualifier ça de villages alternatifs.. ( car il n’y a pas que Uli Alto, il y en a plein d’autres dans les montagnes !)

Le 06/06/ 2016

Trois amis débrouillards cherchaient un endroit paisible loin des villes, c’est alors qu’ils tombèrent sur ce petit village isolé dans la vallée d’Arce et abandonnée depuis le début des années 50. Erwan, Valérie et Lucie, ont alors décidé de quitter le système. Et c’est à ce moment là que l’aventure a commencé…

@David Baché

 

Devant le succès et l’engouement positif et les aspirations grandissantes à un nouveau mode de vie alternatif, de nouvelles personnes les rejoignent, définitivement ou temporairement, poussées par la même envie de quitter la société de consommation pour vivre différemment.

L’autonomie est leur secret :
Quitter le système en faisant le choix de vivre sans argent
Pour sortir du système et vivre sans argent il leur a fallu gagner en indépendance : énergétique, mais aussi économique. La solution de ce mode de vie : l’autonomie.

Retour1 sur 2