À l’heure actuelle, il n’y a pas assez de données scientifiques pour prouver les conséquences de l’utilisation prolongée d’appareils mobiles, mais la situation est également préoccupante. En général, il est connu que l’interaction de l’organisme avec un champ électromagnétique provoque des réactions telles que l’augmentation de la température basale en tant qu’activation naturelle du système biologique.

Lorsque ce mécanisme d’adaptation thermique dure trop longtemps, la nécrose et la mort des cellules ont lieu. Les enfants ont des tissus et des systèmes squelettiques qui ne sont pas encore complètement formés, de sorte qu’ils ne sont pas protégés de la même manière que pourrait l’être un adulte. Maintenir le smartphone près de l’oreille ou trop près de la tête pendant une longue période expose le cerveau à de fortes doses d’électromagnétisme et agit de manière substantielle un peu comme le principe avec lequel les fours à micro-ondes fonctionnent.

En plus des effets secondaires potentiels d’un point de vue physique, l’abus technologique provoque également des effets délétères d’un point de vue psychologique.

Retour1 sur 2