La Dominique devient le 1er pays au monde à interdire le plastique pour lutter contre le changement climatique

9

La prise de conscience sur l’importance de changer notre mode de vie est loin d’être totale. Notre consommation de plastique doit radicalement baisser voire disparaître. Cela ne veut pas dire revenir à l’âge de pierre mais trouver d’autres manières de fonctionner car sinon, les prochaines générations auront une planète vraiment moins agréable que celle sur laquelle nous vivons actuellement.

Interdire certains produits en plastique à usage unique semble être un bon départ. En France a été voté que dès 2020, les « couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, plateaux-repas, pots à glace, saladier, boîtes » seront interdits. C’est un petit pas, qui n’aborde pas encore le gros du problème.

La Dominique, cette île paradisiaque des Caraibes a décidé de frapper fort et de montrer clairement sa détermination à changer les choses. Pas de demie mesure puisque comme l’a indiqué le pays sur Twitter :

« Conformément à la volonté du gouvernement de créer la première nation au monde à résister au changement climatique, avec notre surnom d”l’île de la nature’ et notre engagement à protéger la Terre Mère, un certain nombre d’objets considérés comme nuisibles à l’environnement seront interdits, à compter du 1er janvier 2019. »

Adieu donc les pailles, plaques, couverts en plastique, tasses et récipients en polystyrène qui n’auront plus rien à faire sur le territoire. Le Premier ministre, Roosevelt Skerrit, a quant à lui déclaré devant l’ONU:

View this post on Instagram

| Fiskens hjem | # Uansett om jeg rydder over eller under vann, så finner jeg alltid store mengder engangsplast. Det er utrolig trist at vi er i ferd med å fylle dyrenes hjem – og vårt eget matfat – med plast. # Skal vi klare å redde livet i havet fra det stadig voksende plastmonsteret, så er vi helt avhengige av å stanse ny plast fra å havne i havet. Vi kan nemlig rydde til vi ser «mannen med ljåen», men stanser vi ikke tilsiget av plast er dette en kamp vi er dømt til å tape. # For å minske mengden plast som havner i havet hvert år er det et enkelt grep politikerne i Norge bør gjøre med en gang, nemlig forby den unødvendige engangsplasten. Dette er plastartikler som feks engangsbestikk, engangstallerkener, engangskrus, sugerør, rørepinner og en hel del emballasje. # Husk samtidig at en del engangsplast er også nødvendig i dagens samfunn. Dette gjelder feks for en rekke produkter i helsesektoren som engangshansker og engangssprøyter. # Plasten i havet er en ny trussel sett med evolusjonens øyne. Plast har jo bare vært produsert i industriell skala siden rundt 1950-tallet. # Visste du forresten at vi siden 1970 har mistet nesten 40% av mengden liv (i vekt) som fantes i havet da? 40%! Det er helt vanvittige tall. Hovedskylden for tapet av liv er oss mennesker. Vi overfisker arter i stor skala, ødelegger viktige leveområder, slipper ut så mye CO2 at havet både blir varmere og surere – og nå altså fyller havet med plast. Vi må endre hvordan vi lever våre liv og hvordan vi bruker planetens ressurser – ellers ødelegger vi for dyrene og oss selv. Er du klar til å gjøre en forskjell? # #renthav #nullvisjon #5forhvalen #love #life #lifestyle #passion #passionforocean #plastic #plastics #marinedebris #passonplastic #underwaterphoto #underwatermagazine #underwater #scuba #scubadiver #dive #ocean #oceans #2minutebeachclean #angelsofthesea #beatpollution #fish #nature #naturephotography #planetorplastic

A post shared by Fredrik Myhre (@fredrikgmyhre) on

« La Dominique est fière d’être considérée comme ‘l’île Nature’. Nous devons tout faire pour mériter ce surnom et en faire une réalité. La gestion des déchets solides est un problème qui nuit à cette perception et nous devons poursuivre nos efforts pour en venir à bout. »

Si nous ne changeons pas, nous allons droit vers la catastrophe et il n’y a plus de temps. Il faut donc commencer dès maintenant à prendre de nouvelles habitudes. La Dominique veut ainsi inspirer d’autres pays à faire de même, le premier ministre explique en effet :

Notre île « a une occasion unique de devenir un modèle pour le monde entier, un exemple qui montre comment une nation tout entière peut se relever après un désastre et résister au changement climatique pour l’avenir.  »

Le pays avait en effet été dévasté par l’ouragan Maria. De nombreuses îles voient également comment la mer gagne du terrain sur la terre. Il ne faudra pas attendre longtemps pour qu’il y ait de très nombreux réfugiés climatiques.

Nous voyons chaque jour à quel point la situation est désastreuse. Le climat semble décontrolé, les catastrophes naturelles s’enchaînent, de nombreuses espèces d’animaux disparaissent, la mer monte…

https://www.instagram.com/p/BgKqIsQD3cm/?utm_source=ig_embed

Nous devons tous participer au combat contre le réchauffement climatique. Un petit effort à faire pour une planète agréable pour nous et pour les nouvelles générations. Partagez si vous êtes d’accord !

source : incroyable.co