La Bulgarie vient d’interdire le voile intégral. Les contrevenants ramasseront une amende et 750 euros et leurs aides sociales seront coupées. La loi a été portée par la coalition nationaliste du Front Patriotique.

Plus dissuasif qu’en France

Dans notre pays, on ne coupe pas les aides sociales et l’amende se limite à 150 petits euros.

Du coup, certains riches islamistes ont proposé de payer les amendes de leurs coreligionnaires. En 2013, un Algérien avait ainsi payé 653 des 661 amendes pour port de burqa !

Une interdiction nationale

Le voile intégral avait déjà été banni dans certaines localités.

En avril dernier, le Figaro nous rapportait ainsi que :

La ville bulgare de Pazardjik a interdit aujourd’hui le port du voile intégral dans les lieux publics, une mesure inédite en Bulgarie que cette municipalité du sud du pays a justifiée par une montée locale du salafisme.
Inconnu en Bulgarie il y a encore peu, le niqab s’est répandu depuis trois ans dans le quartier rom de cette ville de 70.000 habitants, fief de l’imam autoproclamé Ahmed Moussa, jugé depuis février pour propagande islamiste radicale. Par 39 voix contre 2, le conseil municipal a décrété mercredi une interdiction de « port dans les lieux publics de vêtements et accessoires couvrant le visage et empêchant son identification », sous peine d’une amende allant de 300 à 1000 leva (150 à 500 euros).

Dans ce contexte, un texte de loi avait été proposé pour interdire le voile intégral sur tout le territoire. Adopté en première instance en juin, il vient d’être validé de façon définitive, selon le Daily Express.

Retour1 sur 2